Accueil | Astuces pour bien manger en télétravail

Astuces pour bien manger en télétravail

Nous y voilà ! Confinement 2.0 ! Pour un certain nombre d’entre vous, le casse-tête des repas à préparer deux fois par jour recommence… ou continue !

Or si vous ne faites pas preuve d’un peu d’organisation, vous risquez de tomber dans quelques pièges classiques tels que :

  • Le grignotage toute la journée. C’est le risque encouru quand on ne prend pas le temps de se poser vraiment pour un déjeuner suffisamment consistant.
  • L’abus des commandes de repas livrés au domicile, souvent trop caloriques et aussi très chers !
  • La consommation trop fréquente de plats industriels, souvent déséquilibrés.
  • La monotonie du plat de pâtes à l’emmental râpé, pauvre en vitamines, minéraux, fibres, antioxydants …
  • … tout ceci pouvant aboutir à une prise de poids importante, des déficits en nutriments et micronutriments et une baisse de moral.

Si vous rencontrez les mêmes difficultés, les conseils qui suivent sont faits pour vous. Voici donc quelques astuces et clés pour ne pas tomber dans ces pièges.

#1 Prenez une vraie pause déjeuner

Habituellement, la pause déjeuner dure en moyenne une petite heure lorsque vous êtes sur votre lieu de travail. C’est le temps que vous devez aussi vous accorder chez vous. Beaucoup de mes patients me disent travailler plus en télétravail et ne pas prendre le temps de manger. Ce n’est pas normal ! Manger sainement et dans le calme n’est jamais une perte de temps. Votre santé est directement liée à ce que vous mettez dans votre assiette à court et moyen terme. En prenant soin de votre équilibre alimentaire dès aujourd’hui, vous vous sentirez plus en forme, plus concentré.e. Et surtout vous diminuerez le risque de développer plus tard des maladies comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires et certains cancers ! Alors organisez-vous comme si vous étiez encore dans votre entreprise et bloquez du temps pour ce moment essentiel dans votre planning.

Limande meunière surgelée, riz basmati, haricots verts.
Temps de préparation : 12 à 15 min maximum

#2 Organisez vos menus à l’avance

Concrètement, posez-vous quelques minutes le week-end pour regarder votre planning. Selon les jours vous disposerez sans doute de plus ou moins de temps malgré votre créneau d’une heure. Prenez cela en compte et écrivez vos menus en fonction.

Par exemple : imaginons que vous avez une conférence téléphonique le lundi jusqu’à 13h avec le risque qu’elle s’éternise un peu. Et un nouveau meeting vous attend à 14h. Vous devez donc pouvoir manger quelque chose qui est déjà tout prêt. Prévoyez alors pour ce jour là une salade composée préparée la veille. Imaginons maintenant que vous disposez de plus de temps le lendemain midi. Vous aurez alors la possibilité de griller un morceau de viande ou de poisson et de réchauffer un plat de légumes de la veille.

Exemple de salades composées complètes : Lunchbox oeufs riz crudités

Plat en verre présentant du riz recouvert d'oeufs durs et d'un mélange de crudités
Salade complète aux œufs durs, riz, crudités, olives, maïs et cœurs d’artichaut

Vous comprenez donc que tout se joue dans votre organisation et les préparations à l’avance. Passez un peu plus de temps à cuisiner le soir et le week-end. Et prévoyez de préparer des portions plus copieuses afin d’avoir des restes.

Vous pouvez aller encore plus loin dans cette organisation et utiliser le principe du batchcooking. En théorie, vous passez 2h tous les dimanches à cuisiner vos repas à l’avance pour toute la semaine. Quand vient l’heure de manger, il ne vous reste plus qu’à faire un peu d’assemblage ou une cuisson courte de dernière minute. Il existe de nombreux livres sur ce sujet, comme par exemple le livre de Keda Black, Mes premiers pas en batchcooking.

#3 Faites simple et prévoyez un plan B

Composer un repas équilibré ne nécessite pas forcément de passer des heures en cuisine. Donc si vous êtes pressé, il vous suffit d’assembler une source de protéines (animales ou végétales), un féculent et une belle portion de légumes crus ou cuits. Pour compléter, on peut ajouter un laitage et/ou un fruit selon son appétit. Ainsi, 1 steak grillé, du pain complet et une portion de haricots verts par exemple, constituent un repas complet. Ajouter un fromage blanc et un fruit si vous avez faim.

Malgré votre organisation bien rôdée, vous n’êtes pas à l’abri de quelques débordements de réunion qui s’éternisent et empiètent sur votre pause déjeuner. Donc je vous conseille d’avoir quelques basics pratiques dans vos placards. Par exemple, prévoyez des tranches de jambon, une boîte de thon, un bocal de lentilles, des crudités prêtes à l’emploi, des sachets de céréales à réchauffer… Bref, des aliments qui se conservent bien et qui vous permettront de composer un repas relativement équilibré en un temps record. N’en abusez pas car la teneur en sel de ces aliments peut être élevée.

Restes du week-end avec 2 tranches de filets mignon, 1 tartine de houmous sur du pain complet, 1 petite tranche de cake pesto et courgette et des crudités.

Enfin une dernière solution, à utiliser de manière occasionnelle, consiste à stocker un ou deux plats surgelés. Par exemple, Picard a une gamme ‘+ Equilibre’ avec des plats relativement correctes au niveau nutritionnel. Vous pouvez donc les utiliser comme une ultime solution. De même il vous faudra sans doute compléter par un dessert léger.

Restes de la veille : Tarte brocoli mozzarella et salade de crudités de saison

#4 Trouvez de l’inspiration

Je poste très souvent mes déjeuners dans mes stories sur Instagram. Après 8 années à mon compte, je déjeune tous les midis à mon domicile ou j’apporte mon déjeuner maison au cabinet de consultations. Je suis parfois prise de court comme tout le monde, mais la plupart du temps, je parviens à manger correctement des plats maison. Inspirez-vous donc des idées que je poste. Et je suis certaine que vous avez plein de bonnes idées aussi ! Alors n’hésitez pas à m’envoyer les photos de vos plats pour que je puisse les partager avec tout le monde !

Exemple de dessert : poire fraîche et petites framboises (surgelées).
Ajouter du fromage blanc pour un dessert rassasiant !

J’espère que cet article vous permettra de vous motiver sans vous mettre non plus la pression ! En tout cas je vous souhaite bon courage dans cette épreuve qui dure et surtout prenez bien soin de vous et de vos proches !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code